Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

December 15 2010

WOF
08:47
Henri Matisse, Léonide Massine y el Ruiseñor mecánico en Monte Carlo 1920 (Joseph Enrietti)

December 09 2010

WOF
13:10

The *Discovery* of Lee Bontecou

I'm still in the depths of the Castelli book, but before I go into greater discussion of it, I thought you might be interested in a story about the "discovery" of Lee Bontecou. Bontecou showed her work at the Castelli Gallery for 11 years and was one of very few successful women artists in the 1960s. I wrote about her this past summer here and here. I had wondered how she ever cracked the wall of discrimination against women at that time, and in this book I found the answer.

December 06 2010

WOF
15:41
Josh Smith
Tags: Art Peinture
Reposted by02mydafsoup-01 02mydafsoup-01
14:30

Par les petits carreaux ternes

Elles étaient donc là, toutes les six, assises dans une salle basse aux noires solives, dans le jour vague de deux fenêtres aux petits carreaux enchâssés de plomb, qui donnaient sur la cour intérieure de la fabrique. Les murs étaient grisâtres et les sacs qu’elles cousaient ou réparaient, avaient la couleur terreuse d’un tas de haillons. Elles jabotaient fort en travaillant, se racontaient les histoires et les cancans du village. Parfois elles chantaient en choeur, sur un ton nasillard et lent, de mélancoliques mélopées flamandes. D’autres fois, elles récitaient des prières, des Pater et des Ave avec des voix blanches et monotones, qui faisaient penser aux litanies que l’on débite au chevet des moribonds. La voix grave et caverneuse de Mietje Compostello dominait alors les autres, comme si elle eût fait la narration vécue des sombres cataclysmes qu’elle se plaisait à prédire. Par les petits carreaux ternes passait un peu de la vie de l’usine: les charretiers qui allaient et venaient, leurs camions lourdement chargés; les paysans, avec leurs carrioles et leurs brouettes, qui venaient prendre des tourteaux ou de la farine. L’été, il faisait frais dans leur «fosse», car le soleil n’y donnait guère que deux à trois heures par jour; mais l’hiver on y gelait. Les fleurs blanches du givre y couvraient les vitres toute la journée; rien de la vie du dehors n’y pénétrait plus et toutes avaient les pieds sur des «potes» en terre cuite, dont elles secouaient de temps en temps la cendre et attisaient la braise.

Cyriel Buysse, C’était ainsi…

Reposted fromScheiro Scheiro
WOF
14:29

Rien sans cadre

Dans cette foisonnante exploration de la philosophie de l’art, Patricia Signorile, spécialiste de l’œuvre de Paul Valéry1, développe la métaphore de la « culture du cadre » en interrogeant l’épistémologie de la peinture, voire les cadres de l’humanisation, les possibilités du possible. Si cette méditation amplement documentée mène de l’Antiquité à l’extrême contemporain, les noms de philosophes tels Platon, Aristote, Descartes, Kant ou Hegel apparaissent continûment, mais aussi ceux de Panofsky, Haskell, Benjamin, Bourdieu ou Didi-Hubermann par exemple. « L’art dans son cadre doit être universellement compris » (p. 101), est l’une des prémisses de cette étude proposant une réflexion sur le « recadrage » de nos conceptions. Bien que l’on sache au plus tard depuis Léonard de Vinci que la peinture est également science, notre façon de comprendre la culture reste souvent dichotomique, séparant culture scientifique et culture artistique2. L’esthétique apparaît dans cette étude comme « le cadre de la vérité de l’art », or l’art étant forcément historique, « l’historicité de l’art en tant que devenir des cultures humaines pose le problème de l’identité de cet art qui se transforme au cours de son histoire » (p. 146). L’analyse de la peinture dans son cadre va bien au-delà d’une remise en question de l’art et de la peinture :

Équilibre, déséquilibre, épaisseur de la touche, lumière, prismes visuels, espace, mouvement, fragment d’une histoire, tous ces éléments alimentent le cadre d’une tension entre l’espace et le temps et favorisent la projection de l’instant dans l’espace. L’image picturale actualise un cadre de paradoxes et de polémiques, de stéréotypes imposés par une société qui, envahie pas la production d’images, est dépossédée du recul nécessaire pour les voir et les analyser. (p. 153)

Reposted by02mydafsoup-01 02mydafsoup-01

December 05 2010

WOF
12:18
Premier long-métrage de fiction d’un jeune réalisateur mexicain, Alamar attise le regard et force l’admiration par sa finesse et la maîtrise d’un propos jamais bavard. Intelligemment pensé et balisé, le film, sans s’étirer en longueur, regorge pourtant d’images fascinantes. Une histoire de transmission sertie de bijoux de personnages.
Tags: Cinéma

November 19 2010

WOF
23:25
WOF
22:43
VIENNA.- René Burri was born in Zurich in 1933. From 1959, as a member of Magnum Photos, he travelled to the scenes of innumerable world events. "The camera has always been a magic wand for me, giving me access to places where I could try new experiments," Burri has said.

He not only captured key moments in history, but also documented daily life in countries such as Brazil, China, Palestine, Vietnam and Germany. His portraits of such celebrated personalities as Pablo Picasso, Winston Churchill, Ernesto "Che" Guevara, Muhammad Anwar as-Sadat, Le Corbusier and Alberto Giacometti are counted among the iconic images of the 20th century. "Many of the images we remember from the second half of the 20th century are photographs taken by René Burri. Many people are familiar with these legendary photos, but few of them know much about the fascinating photographer who took them. With this retrospective, we hope to change this at least a little,” underlines Franz Patay, Director of KUNST HAUS WIEN.

November 16 2010

WOF
14:26
WOF
12:10
WOF
12:00
Bruce Nauman, artista estadounidense, nació en 1941 en Fort Wayne (California). Empezó estudiando matemáticas, física y arte en la University of Wisconsin (1961). Nauman juega con el arte conceptual y en particular con el body art. A lo largo de su trayectoria ha realizado numerosas esculturas, performances, obras gráficas y vídeos. Su trabajo trata sobre una reflexión del comportamiento del cuerpo, siendo el arte el proceso de una experiencia vivida en el presente por el artista, el espectador o por un tercero. Desde 1966 emplea con regularidad el neón, como contrapunto lingüístico a las piezas escultóricas.
Tags: Art Neon art
WOF
11:49
via Trans Rhein Art - Réseau art contemporain Alsace
Sur l’ensemble des départements Haut-Rhin et Bas-Rhin, l’Alsace est riche d’une grande diversité de structures de diffusion et d’outils de développement de la création plastique et visuelle d’aujourd’hui. Centres d’art, collections, centres culturels, espaces d’expositions et de résidence, écoles d’art et festivals mettent à disposition aussi bien du public que des artistes une somme conséquente de ressources.

WOF
11:47
WOF
11:23
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl